AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 and i can escape from the prison you put me in (riley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité


MessageSujet: and i can escape from the prison you put me in (riley)   Mer 11 Mai - 15:03



Riley Arns Unnsteinnsson


and who is this monster wearing my skin?



survolez l'image
derrière l'écran


PSEUDO ♢ Omegaxy. Ou alors OXY, ou Kai., ça dépend.
INVENTÉ/SCÉNARIO ♢ Totalement inventé.
AUTRES COMPTES ♢ Aucun.
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ♢ J'sais plus pfiou, fallait me demander ça hier soir.
VOTRE DERNIÈRE CONFESSION ♢ Je vous avoue que je suis une véritable psychopathe, vous allez souffrir avec moi.
Let me introduce myself

NOM ♦ Unnsteinnsson. Le premier qui oublie un N ou un S, je le tue. Ou plus littéralement, son of Unnsteinn, donc le fils d'Unnsteinn. Mon père a un prénom de merde ? Ouais. Vive les islandais hein ? PRÉNOM(S) ♦ Riley. Oui oui, en effet, c'est un prénom de fille. Vous imaginez mes gosses plus tard ? Rileysson, Rileysdottir. Aïe, ça fait mal au cul hein ? Quoi que, quels enfants ? Si une femme est enceinte de moi, elle ferait mieux d'avoter avant que je le sache. ÂGE ♦ 22 ans. Enfin, disons que le Riley qu'on connait est "mort" à l'âge de 18 ans. Donc disons plutôt 18 ans et 4 années d'expériences. LIEU DE NAISSANCE ♦ Reykjavik, en Islande. L'Islande me manque, mais j'y retournerais pour rien au monde. ORIGINE ET NATIONALITÉ ♦ D'origine et de nationalité islandaise, j'ai quitté ce pays il y a très peu et personne ne le sait, malheureusement pour eux. ÉTUDES/MÉTIER ♦ J'ai arrêté mes études après le diplôme du BAC. Enfin, j'ai tenté les études de psychologie mais mon professeur me disait que je n'étais pas assez empathique pour ça, alors je l'ai tué. Ouais, c'est simple de résoudre ses problèmes. Sinon, actuellement je suis serveur à.. Je sais plus trop, un grill assez étrange dans une ville qui s'appelle.. Mystic Fall ? Un truc dans le genre ? ORIENTATION SEXUELLE ♦ Bloodosexuel, je dirais. Non vraiment, j'en ai rien à faire de ça. Homme, femme, licorne même, j'serais capable de dire oui à absolument tout. GROUPE ♦ Humain. ARRIVÉ À MYSTIC FALLS DEPUIS ♦ Il me semble que je suis arrivé il y a un peu moins d'un mois, et pour ne pas qu'on me trouve je devrais déjà me remettre à bouger. AVATAR CHOISI ♦ Chris Wood.

ME, MYSELF & I

« De ce dont je me rappelle concernant mon fils, il était ce genre de personne douce et agréable à écouter. L'ange en personne et ayant cette présence bénéfique. Pourtant à la fois, il était un véritable monstre. Brutal, sans cœur et purement méchant, je me souviens qu'une fois son professeur m'avait appelé à treize heures en panique totale, il m'avait dit que Riley était renvoyé de son collège pour avoir agressé un autre élève et pour lui avoir enfoncé une fourchette dans la main. Il n'avait pourtant jamais fait ça avant, il avait toujours été l'élève modèle, travailleur, brillant et réfléchi. Je me souviens qu'il m'avait dit avoir fait ça pour des insultes, et pourtant je n'avais jamais élevé mes enfants comme des sauvages. Mais Riley avait toujours été de ce genre-là, du genre indescriptible, l'altruiste qui n'en a jamais véritablement été un.

Contrairement à ses frères et sœurs, Riley c'était le petit monstre. Il a bien pu faire toutes les conneries imaginables pour un parent, il en trouvait toujours des pires par la suite. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a été mit en internat à l'âge de quinze ans. Après l'épisode de la fourchette, sa mère et moi n'avions pas voulu avoir une période couteau. Il rentrait chaque week-end de cet internat de redressement avec un sourire sur les lèvres, un sourire provocateur. Et dès qu'on lui demandait si ça s'était bien passé, il hochait la tête affirmativement et finissait par nous répondre l'inverse, ou il faisait l'opposé. Il nous disait toujours qu'on avait pas besoin de savoir, et on a finit par abandonner l'idée. Riley avait finit par prendre cette manie d'isolation, chaque soir il s'enfermait et restait seul, et pourtant sans même dormir. Chaque période de vacances, il restait allongé dans son lit tout au long de la journée, à regarder le plafond ou à jouer sur son ordinateur, avec de la musique au niveau maximum dans les oreilles pour n'écouter personne. Il a arrêté d'écouter qui que ce soit. Et il a la mauvaise manie de faire l'opposé de ce qu'on peut lui dire.

Et puis enfin, Riley est devenu un véritable monstre à l'âge de dix-sept ans. Manque d'empathie, manque de sentiments même. À la mort incompréhensible de son petit frère, il n'a pas versé une seule larme. Il est resté droit et de marbre, et quand on lui a demandé s'il était triste, il nous a répondu que ça ne le touchait absolument pas, et que ça ne le toucherait jamais. Je crois qu'on a réellement perdu Riley le jour de ses dix-neuf ans, quand on a reçu un appel de police pour nous dire que notre fils était recherché pour meurtre. Pendant une semaine, il a eu la mauvaise manie de revenir tout les jours à la maison. Jusqu'au jour où il a volontairement poignardé les personnes qui se trouvaient dans notre maison, et les policiers qui l'avaient entouré pour pouvoir fuir.

Si je devais décrire mon fils simplement, je dirais que c'est un véritable monstre avec des manies de gosses, des tendances violentes et que c'est quelqu'un de véritablement dangereux. Alors si vous le voyez un jour : fuyez. » - Unnsteinn Lifarsson.



Code:
<div class="identite3">[color=#FF0000]∞[/color] Chris Wood - [url=http://savemysoul.forumactif.org/u54]Riley Unnsteinnsson[/url] </div>




Dernière édition par Riley Unnsteinnsson le Mer 11 Mai - 16:13, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: and i can escape from the prison you put me in (riley)   Mer 11 Mai - 15:03



story of my life


leave it all behind you
« Riley, on va te demander de sortir de cette maison calmement avec les mains en l'air. » Haut ensanglanté, il secoue la tête en regardant l'homme en face de lui, ses cheveux gris et ses yeux clairs. Il semble vouloir lui dire d'obéir, pour une fois. Et lui, il hoche affirmativement la tête. Lui, Unnsteinn, lui demande de sortir, de se rendre. Mais ce n'est pas quelque chose qu'il ferait. « Tu me fous aux mains des flics maintenant ? » Il serre ses mains sur le manche de l'arme qu'il tient. Le côté coupant de la hache est recouvert de sang, il semble totalement perdu. Comme si une part d'humanité venait de disparaître de sa propre personne. « Je te fous pas aux mains des flics, Riley. Tu es un meurtrier. Tu veux que je te rappelle tout ça ? T'as explosé le crâne de ton prof de psycho avec un ciseau, t'as étranglé un chauffeur de taxi, t'as tué notre jardinier à coup de haches y'a juste quelques minutes. Et heureusement j'ai pas à continuer. » Un grognement presque sévère sort de la bouche du jeune homme, et il finit par pencher la tête et rire. Un rire que son père prit comme élément déclencheur. C'était une mauvaise chose de le voir comme ça, et Unnsteinn s'en rendait compte à présent. Il avait fait naître un monstre, un monstre qui auparavant avait été adorable. Se décalant vers la cuisine, Riley se baissait et finit par jeter un couteau en sang dans le couloir. Il savait que ça effrayerait son père, et ça lui plaisait. Attrapant une jeune femme par les cheveux, il finit par la traîner avec lui en se remettant correctement dans le couloir, un sourire aux lèvres. « Leonora.. Qu'est-ce que t'as fais Riley ? » C'était son père qui avait prononcé ces mots-là, la voix complètement brisée. Relâchant les cheveux sombres de la jeune femme, il la regardait en penchant la tête, lui mettant un coup de pied assez brutal dans le ventre. « Tu veux savoir ce qu'il lui est arrivé ? Mh.. Je l'ai poignardée. » Il avait prononcé ces mots en regardant la jeune femme encore en vie, en sang et blessée au sol. Se baissant en attrapant le couteau qui se trouvait à ses pieds, il approchait son visage de celui de la jeune femme, un sourire aux lèvres. « Bonne nuit, sis. » Il l'avait prononcé avec un calme incroyable, mettant un coup plutôt violent au visage de la brune qui tombait inconsciente. Leonora était la sœur de Riley. En réalité, Riley avait beaucoup trop de frères et sœurs. Ils étaient dix enfants, dont trois paires de jumeaux. Et c'était peu supportable pour quiconque entrait dans cette maison, et même pour Riley. « Tu te trompes, papa. » Il avait dit ça en se redressant seulement, faisant tourner son couteau entre ses doigts alors qu'un sourire apparaît sur ses lèvres. « Trois personnes, c'est si peu. J'ai poussé Eron de la fenêtre l'année dernière, simple envie. Malheureusement pour lui, il est tombé sur le pare-brise du camion. Certes j'ai éclaté le crâne de ce connard de prof, étranglé le chauffeur qui est toujours dehors dans son taxi et tué l'autre con que vous hébergez. Mais c'est si peu. Leonora, poignardée. C'est simple encore. T'es allé voir dans la chambre de Karel ? » Il lève la main un sourire aux lèvres alors qu'il voit son père se diriger vers celle-ci. « Ne le fais pas, il vaut mieux. J'ai hésité à le démembrer, tu sais. Et puis je me suis dit que seulement l'éventrer serait drôle. N'ai aucune crainte, je l'ai rassuré pendant qu'il se vidait de son sang en lui disant que les secours arriveraient. » Il s'était arrêté là, Unnsteinn. Il était effrayé par son propre fils, sans savoir s'il devait ou non bouger, sortir d'ici dans la crainte d'être tué par son enfant ou non. « T'es un parasite Riley. » Et Riley hochait la tête, il reculait doucement, relâchant le couteau avant de s'éloigner doucement. « Un parasite, oui. Pour terminer, j'ai noyé Karo. Actuellement Elen est pendue à la rambarde de l'escalier et Elfa et Felix sont en train de mourir empoisonné. J'ai oublié une dernière chose, j'ai poignardé Rin aussi. Et bon dieu quelle chance que Jakob ne soit pas à la maison ce soir, mais je me chargerais de lui aussi. » Et il avait sourit, la tête penchée sur le côté. Foutu psychopathe, il fallait l'enfermer.

Assit à la barre, il lève les yeux en écoutant les mots de l'avocat adverse. Il était jugé pour multiples meurtres mais il s'en fichait complètement. « Avez vous prémédité ces meurtres, Riley ? » Il affiche un sourire léger à cette question et pose son regard sur l'avocat, penchant calmement sa tête. « En réalité, ça dépend lesquels. J'avais pas prévu de tuer mes frères et sœurs. Mais quand je suis arrivé et que je les ai vu je me suis dis.. Wow, quelle belle bande de tête de cons. Ce serait drôle de les voir avoir peur un petit peu. J'me suis loupé, j'en ai oublié deux. Après pour les policiers, arrêtez d'être stupides. Je vais pas me laisser attraper sans me défendre un peu. » Il croisait les bras, s'appuyant sur le bureau devant lui en penchant la tête. Il parlait franchement, dix neuf ans et déjà jugé pour meurtres, c'était assez incroyable. Quelques longues minutes s'étaient écoulés lorsqu'il avait prononcé ces mots, et l'avocat avait lâché un long soupir. « Si je cite bien, vous avez assassiné volontairement Leonora, Karo, Elfa et Elen Unnsteinnsdottir, Karel, Felix et Eron Unnsteinnsson, votre chauffeur, votre professeur, votre jardinier et onze policiers. Et vous vous jugez comme ? » S'étirant calmement alors qu'il se balançait sur sa chaise, Riley finit par pencher la tête en arrière, faisant mine de réfléchir. « En sachant qu'ils m'ont tous un minimum énervé et que je ne faisais que me défendre... Je me jugerais comme non-coupable, très cher. » Et il voit le visage de l'avocat et des jurés se décomposer. Il adore ça, et pourtant les jurés eurent un autre jugement. « Nous jugeons Riley Unnsteinnsson coupable de vingt et un meurtres avec préméditations et le condamnons à la prison à perpétuité. » Croisant les bras en s'appuyant sur le bureau, Riley avait tourné le regard vers les jurés avant de le poser sur ce qu'il restait de sa famille. « Quelle surprise. Mais réfléchissez bien au fait qu'on ne peut emprisonner quelqu'un aussi longtemps. Quand je sortirais, je finirais le travail. J'ai hâte de vous revoir. Rin, Jakob. » Il avait été levé par les gardes qui avaient attachés ses mains dans son dos, lui menottant en le poussant hors de la salle du procès.

Ses mains nettoient le verre qu'il a entre les mains. Ce soir, il n'était pas ce serveur qu'il était habituellement mais un barman. Le bar toujours ouvert, il eut cependant un sursaut quand la porte s'ouvrait. Tournant le regard vers la porte, son cœur se mit à accélérer d'un seul coup lorsqu'il vit l'uniforme de policier que portait le jeune homme qui était entré. Il s'était seulement assit au bar et lui avait demandé à boire, alors il s'était tut et avait donné au policier ce qu'il souhaitait boire. Plusieurs verres plus tard, il avait finit par refuser de le servir. Son patron lui avait dit d'agir comme ça lorsqu'il voyait des personnes à la limite d'être déchiré. Et le jeune homme avait posé sa tête contre le bar, il s'était redressé finalement après. Le policier lui avait dit avoir une journée difficile et avait commencé à lui raconter, ce à quoi Riley n'avait réagit qu'en islandais. « Oh drengur.. » Il avait tourné le regard vers le policier qui avait penché la tête et qui avait sourit. « Tu parles islandais ? Je le suis. Enfin, d'origines. » Et à cet instant même, le policier avait commencé à intéresser Riley qui s'était appuyé sur le bar en l'écoutant. « Je suis né à Reykjavik, comme mes frères et sœurs. Et j'en ai énormément. J'en avais énormément. » Baissant le regard sur le badge du jeune homme, y faisant enfin attention, Riley se mit finalement à sourire en voyant ce qu'il y était inscrit. Unnsteinnsson. Et il avait faiblement demandé ce qui avait pu se passer pour qu'il en parle comme s'ils étaient morts. « Ils sont morts. Mon aîné avait pété un câble et il les a tous tués. J'ai eu l'information comme quoi il avait été tué en prison, et tant mieux. C'était un sociopathe, un parasite. Il méritait pas de vivre, et je l'aurais tué de mes propres mains si je l'avais pu. Il reste plus que ma sœur et moi. » Riley avait légèrement baissé le regard et avait sourit de nouveau. Il pouvait alors faire un retour surprise sans que personne ne se rende compte de rien. Penchant la tête sur le côté, il appuyait son visage contre sa main et hochait la tête. « J'ai entendu dire que les enfants d'Unnsteinn avaient cette même histoire. Et j'ai cru comprendre également qu'il était marié à une sorcière. J'espère que vous croyez en tout ça, même si dans cette ville ça ne devrait pas être compliqué. » Et finalement il l'avait entendu rire. Lui, en face. Lui, Jakob. Il savait que c'était son petit frère, et pourtant il ne l'avait pas reconnu jusque là. « Bien sûr que j'y crois. C'est vrai, notre mère était une sorcière. Mais pas toutes les personnes de notre famille ont développés des pouvoirs. Rin, ma sœur, les a développés il y a quelque chose comme.. Un an ? Quant à moi c'était il y a.. Trois ans. Quand mon frère a été emprisonné. J'étais tellement fou de rage que ça l'a déclenché. Mais j'ai volontairement donné tout ces pouvoirs à ma sœur. Et puis je suis devenu cette autre chose. » Il comprenait maintenant ce qu'il pouvait faire. Un sourire apparaissait sur les lèvres de Riley qui se redressait avant de regarder l'heure, faisant une mine choquée. « Oulah, on va devoir fermer. Mais je me ferais un plaisir de vous écouter de nouveau. Je m'appelle Riley, enchanté. » Il comprenait maintenant ce qu'il devait faire. Tout d'abord, voir s'il avait lui développé des pouvoirs ou non. Et enfin, étant donné qu'il avait quand même du sang de sorcier dans les veines, récupérer celui que sa sœur avait. Avec ou contre son gré. « Riley était le prénom de mon frère. J'espère que vous saurez remonter ce nom dans mon estime. » Il avait finalement hoché la tête et l'avait laissé sortir. Il le remonterait dans son estime, et enfin il le tuerait. Même s'il avait prévu d'avoir une vie normale, maintenant il savait ce qu'il voulait. Sa mère avait été une sorcière, et il devait donc poursuivre ce but de sorcellerie. Et c'était d'ailleurs la seule chose à laquelle il croyait, les sorciers. Rien d'autre, et heureusement. S'il avait cru aux vampires, il se serait mit en tête de devenir immortel.




Dernière édition par Riley Unnsteinnsson le Lun 16 Mai - 22:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre

Je suis à Mystic Falls depuis le : 26/05/2015 et j'ai : 1471 altercations à mon actif. Du haut de mes : 1000 ans et quelques (et oui ça commence à faire) , j'occupe mon temps comme : chômeur qui s'en sort plutôt bien ! Je représente fièrement la race des : Hybrides, je suis moi même l'hybride originel
membre
MessageSujet: Re: and i can escape from the prison you put me in (riley)   Mer 11 Mai - 15:17

Officiellement BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUE !!! String

Entre psychopathe et taré on devrais bien s'entendre Ptdr (je précise que je parle de la personne derrière l'écran mdr)

Je peux que te dire bon choix de vava xD Et bonne chance pour ta fichette Langue Hâte de lire xD
Si t'as encore des questions n'hésites pas Coucou (même si la jvais aller dormir un peu, il serait temps xDD)


what a day, what a lovely day
There is beauty in the courage of the fragile fighter. Those that persevere, despite all they’ve been through, those who still believe there is good in the world, as dark things we often find we need that light the most.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: and i can escape from the prison you put me in (riley)   Mer 11 Mai - 15:21

Bienvenuuuuuuuuue ! Coeur Excellent choix d'avatar Brillants
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre

Je suis à Mystic Falls depuis le : 26/05/2015 et j'ai : 1235 altercations à mon actif. Du haut de mes : 540 ans , j'occupe mon temps comme : Survivante Je représente fièrement la race des : voyageurs
membre
MessageSujet: Re: and i can escape from the prison you put me in (riley)   Mer 11 Mai - 15:23

Officiellement bienvenue à toi ! Cute
Hâte de voir ce que tu vas faire du beau Chris Bave

Si tu as des questions, n'hésite pas et bonne chance pour ta fiche ! pompom*


KISS ME OR KILL ME
« Go ahead. Torture me. Keep me captive. Drain me of my blood until my body turns to dust. It will never change the truth. I never compelled your love. It was real, and so was mine. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre

Je suis à Mystic Falls depuis le : 08/01/2016 et j'ai : 167 altercations à mon actif. Du haut de mes : 23 ans , j'occupe mon temps comme : en cherchant une solution, je faisais des études de médecine avant Je représente fièrement la race des : vampires
membre
MessageSujet: Re: and i can escape from the prison you put me in (riley)   Mer 11 Mai - 15:51

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: and i can escape from the prison you put me in (riley)   Mer 11 Mai - 16:09

Bienvenue chez les fous. Coucou Coucou
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: and i can escape from the prison you put me in (riley)   Mer 11 Mai - 17:04

Welcome ! Et...Ma fois, il a l'air sacrément atteint Smile
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: and i can escape from the prison you put me in (riley)   Lun 16 Mai - 13:26

Merci vous tous ♥️
J'devrais normalement finir ma fiche aujourd'hui Brillants
Revenir en haut Aller en bas

Invité


MessageSujet: Re: and i can escape from the prison you put me in (riley)   Lun 16 Mai - 21:12

Bienvenue grand fou Coeur Brillants
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: and i can escape from the prison you put me in (riley)   

Revenir en haut Aller en bas
 

and i can escape from the prison you put me in (riley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» and i can escape from the prison you put me in (riley)
» [Résolu] narrow escape
» Mieux que Prison break
» prison ball
» Colline de rhaenys et narrow escape

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Save my soul ::  :: Archives :: Archives Paperasse :: Archives Présentations-