AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i'm a barbie girl, a barbie world | Elijah&Nao.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre

Je suis à Mystic Falls depuis le : 09/06/2016 et j'ai : 12
membre
MessageSujet: i'm a barbie girl, a barbie world | Elijah&Nao.   Jeu 23 Juin - 19:12

i miss you brother

       

On ne devient pas qui l'on est en l'espace d'un jour. Une naissance ne définit pas une personne. Un passé ne caractérise pas un être vivant. Les actes le font. Ils le font sans cesse à chaque fois que nous prenons une décision qui pourrait influer sur autrui, sur son propre monde. Une parole n'a que peut d'influence. Elle réconforte, encourage, appuis, calme et affectionne. Cependant, ce n'est pas toujours ce qu'il nous faut. La vie n'est pas donné, elle a un prix.

Il fait beau. Incroyablement beau. Tu ne regrettes pas un seul instant cette sensation de bien être que te procure les rayons du soleil. C'est pour ainsi dire, une sorte de réconfort. Il y avait bien longtemps que tu avais compris l'importance de ce confort pour les vampires. D'autant plus qu'autrefois, ce fortifiant manquait à ta pseudo famille. Il y a plus de cent ans, ce fut ton fils qui en fut déchu. Ta magie avait pus arranger ce petit détail qui paraîtrais à tout humain normalement constitué, désuet. Malgré tout, tu le savais. Tu comprenais que l'ombre ne pouvait être confortable. Qu'elle ne pourrait être capable d'entretenir une vie. Il était si jeune à l'époque, si avide de connaissance, si avide de vivre tout simplement. Il n'a pas eut la chance que tu as pus avoir autrefois, plus d'une vingtaine de fois. En milles ans, tu as pus accomplir plus de vie que n'importe qui sur cette terre, toute différentes, toutes uniques en leur genres. Tu as pus être femme de ménage, enseignante, gardienne de prison, mécanicienne, tu en passes et des meilleures. Tu fus mariée, mère, amie, copine. Tu as eux l'occasion de grandir, vieillir un nombre incalculable de fois. Mais lui, ton bébé, ne pourrait jamais ne serait ce que toucher du doigt cette chance. Tu le savais assez patient pour s'en contenter quelques siècles, tout du moins. Mais qu'arrivera t - il quand il se fatiguera de tes voyages ? De tes vies ? De l'humanité ? Qu'arrivera t - il à ton enfant lorsqu'il ne reconnaîtra plus sa propre mère ? Comment fera tu pour passer un seul sans lui à tes cotés ? Il est la chair de tes entrailles, l'âme de ton propre esprit, une immense partie de toi. Chose qui te ferait défaut si il venait à disparaitre.

Enfin, toujours est - il qu'aujourd'hui, tout est au beau fixe. Le temps, ton fils, Mystic Falls. Tu avais retrouvé cette ardeur que tu avais laissé ici il y a plus de milles ans. Les Mikaelson se devaient d'être ici, quelque part, à la vue de tous et pourtant si bien couvert. Tu t'étais faites petite ces derniers temps. Tu ne voulais pas que ta réputation précède celle de Niklaus ou d'Elijah sans quoi, tu savais que leur attention se porterait sur toi. Tu ne ressemblais plus tout à fait à la Naoliah qu'ils avaient connu, physiquement parlant. Pourtant, ce nouveau corps avait un air de ressemblance avec ton enveloppe charnelle acquise à ta naissance. Quand on s'y penchait bien, surement. Ou quand on connaissait ta véritable identité, peut - être. Tu t'en fichais de toute façon. Aujourd'hui, tu avais décidé de te promener sur la place. Elle avait bien changé depuis le temps. Tout avait changé depuis le temps. Tout. Les lieux, les gens. Les époques avaient certainement contribué à cela. L'ambiance restait quoiqu'il arrive sereine et paisible. Les étudiants fourmillaient sur les pelouses, les mères poussaient leurs poussettes, les personnes âgées gisaient sur les bancs. La légère brise poussait tes longs cheveux et faisait voleter le bas de ta robe. Ce n'était pas désagréable, d'autant plus que la chaleur était presque étouffante.
Alors que tu t'avançais dans l'allée principal, un jeune garçon qui semblait à peu près avoir l'âge de ton nouveau corps, s'approcha. Ses cheveux étaient aussi doré que l'or. Ses bouclettes t'amusaient. Pourtant, tu pressentais à travers son regard que ses intentions n'étaient pas tout ce qu'il y avait de bienveillant. Tu eux beau le repousser un petit sourire au lèvre, tu n'arriverais manifestement pas à t'en débarrasser. Un peu plus entreprenant, il te fit reculer jusqu'à ce que le tronc d'un arbre te coince. Il posa sa main d'un coté du tronc, à la hauteur de son visage. Son sourire se faisait de plus en plus menaçant, pourtant, tu ne bougeais pas d'un cil. Il y avait trop de monde autour de vous pour que tu utilise ta magie. Pour le moment du moins. " - Tu as un très jolie petit cul, tu sais ça? Tu es nouvelle ici non? " déclare t - il. Voilà la seule chose qu'il aurait du s'abstenir de dire. Tu souris doucement, entrant dans son jeu. Tu passa délicatement tes mains sur son torse, en remontant vers sa gorge. Brusquement, tu saisis le col de son t - shirt et monta violemment ton genoux jusqu'à ses parties intimes. Tu l'entendis gémir, crisper par la douleur. " - Assis toi chéri, et appel rapidement les urgences. L'atrophie est une terrible conséquence de ce genre de coup. Plus vite tu consulteras, plus vite tu retourneras à ta vie sexuel. " lui murmure tu à l'oreille, glissant dans ses mains le téléphone que tu venais de lui voler dans sa poche.

Tu le laissa ainsi, assis contre le tronc de l'arbre, reprenant ta route. Du moins, c'est ce que tu avais l'intention de faire avant de tomber nez à nez avec lui. Oui, lui. Cette grande musculature aux paroles si bienfaitrice. Elijah Mikaelson. Dans sa grande bonté, il avait du bouloir intervenir. Probablement. Tu l'avais toujours connu ainsi. Galant, gentleman. Tu lui adressa un leger sourire intimidé. Impossible qu'il t'ait reconnu. Impossible. Ton coeur semblait s'emballer, et des larmes de joies auraient pus montrer le bout de leurs nez si tu n'avais pas reussi à te contrôler. Tu ne l'avais pas vue depuis si longtemps que le bonheur de le savoir en bonne santé t'emplissait de joie. Gêné, tu balbutia quelques mots. " - Il.. va bien! C'est.. Enfin, .. il va paniqué mais ce n'est rien.. Je n'ai pas.. frappé si fort que ça.. ", t'explique tu. A ses cotés, tu t'étais toujours trouvé minuscule, te sentant dans l'obligation de justifier chacun de tes actes. Il était un peu comme un grand frère à tes yeux, et tu avais cherché à travers tous ce que tu entreprenais un semblant d'acceptation.

(c) khάη

Revenir en haut Aller en bas
 

i'm a barbie girl, a barbie world | Elijah&Nao.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yu-gi-oh! World Championship 2009
» SMALL WORLD
» 2006 - Ellowyne Wilde - Now, what ?
» 2008 - Ellowyne Wilde - Essential Ellowyne Too - Brunette
» Evangeline - collection 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Save my soul ::  :: Mystic Nord :: Place centrale-